Imaginez que votre force de travail s’étende au-delà des effectifs de l’entreprise et englobe quiconque dispose d’une connexion internet. Le cloud, et les technologies de collaboration digitale offrent l’opportunité aux assureurs d’être mis en relation avec un certain nombre d’intervenants extérieurs, aussi motivés que compétents, pour les aider à relever tout type de défis.

Un enjeu pas si nouveau aux avantages certains

Beaucoup d’assureurs ont déjà eu recours au crowdsourcing. Néanmoins, peu d’entre eux ont su utiliser cette ressource virtuelle avantageuse en complément de leurs effectifs propres. Quels avantages y a-t-il à externaliser ses collaborations sur le web ? Ces communautés d’internautes observent un système de fonctionnement et de rémunération différents des salariés de l’entreprise. Là où ces derniers travaillent pour un salaire, les internautes espèrent, en retour de leurs services, célébrité, fierté, reconnaissance… Et ils sont des millions à vouloir s’investir auprès des compagnies. Pour les assureurs, c’est un investissement à moindre coût, et donc avantageux.

L’innovation crowdsourcée : un tournant à ne pas manquer

A l’instar d’autres secteurs, les assureurs sont en train de réfléchir à adopter ce qui pourrait transformer leur métier. Si les compagnies sont déjà présentes sur les réseaux sociaux (à hauteur de 55 %), il ne leur reste plus qu’à sauter le pas du web collaboratif et à inviter les internautes à réfléchir de façon moins conventionnelle à de nouveaux produits.

Attention : les communautés crowdsourcées ne remplacent pas les effectifs de l’entreprise. Elles élargissent seulement son champ d’action et la dotent des compétences nécessaires pour faire face à un paysage technologique en pleine mutation. En se servant de ces données, les assureurs pourront mieux cibler leurs clients, mieux comprendre leurs besoins et proposer des produits personnalisés et adaptés.

Des compagnies d’assurance décloisonnées dans un futur proche ?

Il est encore tôt pour voir les compagnies d’assurance fonctionner selon ce modèle, du fait de barrières encore floues telles que la question de la propriété intellectuelle. Néanmoins, quelques idées ont déjà pu émerger pour résoudre certains problèmes métier. Le crowdsourcing présente aujourd’hui une opportunité pour les assureurs, de devenir acteurs de la rupture digitale et de prendre la tête de leurs marchés.

La semaine prochaine, j’évoquerai la troisième tendance du rapport Vision Technologique 2014 sur le thème de la circulation des informations. Pour en savoir plus sur la tendance n°1, n’hésitez pas à consulter mon précédent billet.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *