Au cours des dernières semaines, j’ai parlé du « quoi » et du « pourquoi » des « Digital Transformers ». Cette semaine, nous allons évoquer le « comment » et nous intéresser à certaines mesures spécifiques que les assureurs peuvent prendre pour devenir eux-aussi des « Digital transformers ».

Le message principal de l’étude sur l’innovation digitale d’Accenture est de faire comprendre aux assureurs l’importance et la nécessité d’adopter les technologies digitales, mais passer de la théorie à la mise en œuvre peut s’avérer être difficile.

Je crois que le point essentiel est de trouver en permanence un équilibre entre deux impératifs majeurs : obtenir une croissance rentable à court terme, et réaliser les investissements nécessaires pour permettre une transformation à long terme. Mes collègues du domaine bancaire décrivent cette dualité comme une approche à deux vitesses :

  • Expérimenter et apprendre rapidement à créer des solutions et établir des relations avec des partenaires clés de l’écosystème
  • Faire innover le « noyau », en intervenant sur des fonctions essentielles et en créant de nouvelles capacités organisationnelles plus agiles et centrées sur le client.

L’étude indique cinq points à garder à l’esprit lors de la mise en place d’une stratégie numérique:

  1. Établir de bonnes bases. Lorsqu’il s’agit de capacités de base, quatre facteurs arrivent en tête : l’excellence multicanal, une offre personnalisée et centrée sur le client, la simplicité opérationnelle, ainsi que l’agilité et la qualité de mise en œuvre. Les assureurs doivent maîtriser ces éléments pour être compétitifs aujourd’hui et à l’avenir.
  2. Définir une stratégie et un business model clairs. La meilleure façon d’élaborer une stratégie est de déterminer où vous voulez aller. Cela implique d’évaluer le changement et de décider du type de business model vers lequel vous voulez vous diriger. En définissant ce modèle, il est essentiel d’identifier les partenariats dont vous avez besoin pour offrir des solutions adaptées à vos clients, ainsi que d’avoir une vision claire de la valeur générée par vos initiatives numériques.
  3. Développer et entretenir une culture digitale, une organisation et des effectifs centrés sur le client. Les personnes interrogées dans notre étude ont signalé une série d’obstacles à la mise en œuvre d’une stratégie numérique, tels que les systèmes existants, le manque de compétences adaptées, et une réticence à bouleverser les circuits de distribution traditionnels. Pour surmonter ces obstacles, la qualité du leadership, des équipes et de la gestion du changement organisationnel est essentielle.
  4. Se donner les moyens de collecter les données et de les transformer en pistes de réflexion. Comme évoqué la semaine dernière, les données et l’analytique sont des éléments clés des stratégies numériques de la plupart des assureurs. Les données des clients sont une partie de l’équation, mais les assureurs peuvent également tirer parti des données d’interaction et des sources de données externes afin d’apporter un contexte à leurs données. On peut par exemple associer télématique et données météorologiques pour fournir des services à valeur ajoutée aux conducteurs.
  5. Tester en permanence afin d’affiner tous les éléments de la feuille de route. Selon nous la meilleure approche pour lancer une stratégie de numérisation inclus des gains rapides et l’utilisation de prototypes pour soutenir une approche par essais qui puisse ensuite être développée à plus grande échelle. Les innovations peuvent être mises en œuvre sous la forme de projets pilotes ou de projets à portée limitée, puis affinés et développés en fonction des résultats qu’ils obtiennent.

Que fait votre entreprise pour devenir un « Digital Transformer » ? Je serais heureux de découvrir quelles actions sont mise en œuvre pour atteindre cet objectif. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter pour partager votre expérience.

Pour en savoir plus sur les « Digital Transformers », je vous invite à lire notre Étude sur l’innovation digitale dans l’assurance  – Saisir les opportunités de la transformation digitale :

Voici d’autres articles sur ce sujet qui pourraient vous être utiles :

Accenture 2013 Consumer-Driven Innovation Survey: Playing to win Accenture 2013

Doubler son résultat net : comment les assureurs les plus performants peuvent extraire la valeur de leur transformation digitale.

One response:

  1. Bonjour,
    Un billet court et concis. Ce qui a surtout attiré mon attention dans l’analyse c’est la fin du point 3) “Pour surmonter ces obstacles, la qualité du leadership, des équipes et de la gestion du changement organisationnel est essentielle.”
    L’accompagnement, le change management qui touchent fortement l’humain et les individus sont des processus.Il est temps de commencer à prendre cet élément, certes un peu plus abstrait, beaucoup plus au sérieux sur les projets.Réellement. Cela exige du temps, cela exige de la perspicacité , cela touche à des sensibilités un peu plus soft que de la réalisation de la transformation et surtout cela n’est pas suffisant de le faire passer sur la ligne budgétaire des formations.
    Digital Transformer is also a Business Perception Transformer ?

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *