Tout le monde sait que les compagnies d’assurance doivent se battre pour se maintenir. En effet, beaucoup de clients cessent d’acheter des couvertures vie, alors que d’autres suspendent ou commencent à percevoir le capital de l’assurance qu’ils ont souscrite.

Pourtant, les clients semblent de plus en plus enclins à investir dans leur retraite. Une enquête globale menée l’année dernière par Accenture a établi que la plupart des gens ne peuvent plus uniquement dépendre des pensions versées par l’État ou par leur employeur pour maintenir leur niveau de vie quand ils cesseront de travailler. Ils doivent donc se prendre en main. En réalité, 54 % des individus trouvent important d’épargner maintenant pour leur retraite, et 60 % admettent devoir augmenter leur taux d’épargne moyen à hauteur de 17 % du montant de leurs revenus bruts. Inutile de vous dire que cela représente pas mal d’argent.

Cela devrait être une très bonne nouvelle pour les compagnies d’assurance, puisqu’après tout, les produits d’épargne retraite ont toujours contribué de manière significative à leur revenu global. Mais récemment, leur prédominance sur le secteur s’est érodée, et seuls 17 % des clients ayant besoin d’aide pour démêler leurs besoins d’épargne retraite contacteraient leur assureur en premier choix.

Il y a, en somme, une véritable demande en épargne retraite, mais les assureurs qui devraient être idéalement positionnés pour capitaliser dessus semblent être mis sur la touche.

Dans cette série de billets je développerai les raisons de l’obsolescence des compagnies d’assurances sur le marché de la retraite. Je commenterai les changements profonds qui s’opèrent actuellement, notamment la disruption causée par le nouveau type de concurrents qui émerge. Enfin, je proposerai trois étapes essentielles aux assureurs souhaitant se placer comme des concurrents sérieux aux multiples possibilités d’investissements que les clients ont sélectionné pour prendre en charge leur retraite :

  1. Proposer des expériences sur-mesure, et différenciantes qui répondent aux attentes des clients ;
  2. Collaborer avec des régulateurs pour trouver des solutions innovantes ;
  3. Développer un écosystème adapté aux attentes toujours plus élevées des clients.

J’espère vous retrouver au cours des prochaines semaines, cela promet d’être une discussion passionnante!

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *