Comment les assureurs peuvent tirer profit de la transformation digitale

Nous savons tous pourquoi le secteur de l’assurance doit opérer une transformation digitale. Les clients utilisent de plus en plus de canaux digitaux pour choisir, acheter et commenter des produits et des services – et ils souhaitent une expérience homogène entre tous ces canaux. De nouveaux acteurs tels que les comparateurs de tarifs, les équipementiers OEM, les opérateurs de télécommunications et les géants du Web, à l’image de Google, font leur entrée sur les marchés de l’assurance.

Un premier facteur de compétitivité dans cet environnement économique consiste à digitaliser les processus existants afin de les rendre plus efficaces, puis d’approfondir la transformation pour exploiter tout le potentiel des technologies numériques en développant de nouvelles offres digitales et de nouveaux modèles opérationnels.

Voilà pour la théorie. Dans la pratique, tout cela demande des investissements considérables, aussi bien en temps/énergie qu’en moyens financiers, et implique un certain niveau de risque. Bien entendu, ne pas entreprendre cette démarche constitue également un risque en soi, mais il s’agit d’un risque à plus long terme, tandis que la digitalisation d’un processus existant, voire un changement de modèle opérationnel représentent des enjeux plus immédiats.

Dans la réalité, pour que les responsables digitaux (généralement le directeur informatique ou le directeur marketing) puissent argumenter en faveur de la transformation digitale auprès des autres membres de la direction – et, en dernier ressort, du conseil d’administration – il est vital de pouvoir en évaluer l’impact financier.

Il ne suffit plus de mettre en avant des concepts généraux de « meilleure compétitivité » et d’« approche orientée client » ! Trop souvent, les responsables digitaux ne disposent pas des chiffres essentiels leur permettant d’évaluer et de démontrer la contribution des différents leviers de la transformation digitale à l’amélioration des résultats de l’entreprise.

Afin d’aider les assureurs à combler cette lacune, l’équipe assurance d’Accenture en Europe s’est attachée à identifier les véritables leviers de génération de valeur (voir le diagramme ci-après) que la transformation digitale permet d’actionner, tant en termes de recettes que de coûts. Nous avons ensuite affecté des valeurs à chacun de ces leviers. Le résultat de cette analyse est très clair : la transformation digitale peut aider les assureurs à générer énormément de valeur, voire à doubler leurs bénéfices.

La prochaine fois, nous examinerons certains des enseignements de notre étude sur la génération de valeur liée à la transformation digitale.

La méthodologie appliquée est expliquée en détail dans notre prochaine publication, Doubler les bénéfices : Comment les assureurs peuvent tirer profit de la transformation digitale.

Pour en savoir plus sur l’argumentation de la transformation digitale, lisez l’enquête Accenture 2013 Consumer-Driven Innovation Survey. Vous pourrez également trouver utile la lecture du document Quatre compétences clés pour l’excellence digitale.

Arbre de valeur – assureur digital – 141019 Arbre de valeur - assureur digital - 141019

 

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *