Au cours des dernières semaines, j’ai évoqué les principales conclusions de notre étude sur l’innovation digitale en assurance. Cette semaine, j’aimerais m’intéresser plus précisément aux assureurs qui se lancent dans la transformation digitale : les « Digital Transformers ».

Pourquoi nous intéresser à eux ? Notre étude sur l’innovation digitale indique qu’environ un assureur sur quatre prend les devants dans la transformation digitale, et cette élite commence déjà à obtenir des avantages significatifs. Ce sont les entreprises à surveiller parce que, si elles réussissent, les concurrents auront du mal à les rattraper.

Les « Digital Transformers » prévoient des investissements numériques plus importants que la moyenne au cours des trois prochaines années : 56 millions de dollars comparativement à 43 millions de dollars les autres assureurs, mais cet écart doit – être pondéré du fait de leur taille légèrement plus importante que la moyenne de l’échantillon.

Ce qui surtout est frappant, ce sont leurs prévisions de création de valeur numérique beaucoup plus élevées, pratiquement le double de celle de leurs concurrents. Leur stratégie numérique est en effet beaucoup mieux définie et communiquée : 73% d’entre eux ont mis en place une stratégie digitale globale, et bénéficient donc d’une vision beaucoup plus précise l’apport des leviers digitaux de création de valeur.

Figure 1 –  Les caractéristiques des « Digital Transformers »

French blog - Gasc May26

 

À quoi ressemble un « Digital Transformer » ? Notre étude met en évidence certaines caractéristiques clés que d’autres assureurs devraient considérer comme des priorités :

  • Ils travaillent ou ont travaillé à établir une vision unique du client et cherchent à renforcer leur lien avec ces derniers.
  • Ils utilisent les technologies numériques pour offrir des produits et services personnalisés, ce qui leur permet de satisfaire leurs clients et de se différencier de leurs concurrents.
  • Ils concentrent leurs investissements sur l’innovation, se positionnent en tant que disrupteurs, et ont souvent créé des unités d’organisation dédiées pour favoriser et diffuser l’innovation.
  • Ils ont investi ou envisagent d’investir dans des sociétés innovantes ou start-ups afin d’acquérir de nouvelles compétences numériques, se positionnant ainsi de manière avantageuse dans le monde numérique.
  • Ils sont prêts à tester de nouvelles approches et à réinventer les business models ou les modes opérationnels.
  • Ils considèrent que la création de nouveaux partenariats est la clé de la différenciation.  Ils agissent de façon proactive pour orchestrer ou au moins jouer un rôle dans un écosystème plus étendu, à la fois comme initiateur et comme acteur.
  • Ils sont trois fois plus enclins à dialoguer ou fournir des services à leurs clients sur les médias sociaux.

Toutes ces caractéristiques ont pour conséquence directe des objectifs plus ambitieux. En combinant les leviers de valeur, les « Digital Transformers » ont de grandes ambitions, non seulement en termes de croissance et de rentabilité, mais aussi d’amélioration des coûts de production, de productivité des employés, de réduction du taux de désabonnement, ainsi que d’autres fonctions opérationnelles, comme détaillé ci-dessous.

Nous reviendrons sur ce point dans mon billet de la semaine prochaine.

Pour en savoir plus sur les « Digital Transformers », je vous invite à lire notre Étude sur l’innovation digitale dans l’assurance  – Saisir les opportunités de la transformation digitale :

 

Voici d’autres articles sur ce sujet qui pourraient vous être utiles :

Accenture 2013 Consumer-Driven Innovation Survey: Playing to win Accenture 2013

L’assureur « Centré client » à l’ère du digital

Doubler son résultat net : comment les assureurs les plus performants peuvent extraire la valeur de leur transformation digitale

 

 

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *