Dans mon précédent article, j’avais abordé le thème du Big Data et souligné que l’exploitation des données et de l’analytique présentait un intérêt tout particulier pour les Directeurs Financiers des compagnies d’assurance. Pourquoi ? Car ce sont les services financiers qui se chargent de plus en plus souvent de la collecte et de l’analyse des données, puis du partage des informations qui en résultent avec tous les autres acteurs, en interne comme en externe : équipes au sein de l’entreprise, conseil d’administration, marché et organismes de supervision.

Dans le Point de Vue Accenture consacré à ce sujet, « Exploring Next Generation Financial Services: The Big Data Revolution », nous présentons les moyens qui permettent aux Directeurs Financiers de s’appuyer sur le Big Data pour optimiser le pilotage des activités et les résultats de leur entreprise. Pour les Directeurs Financiers des compagnies d’assurance, le Big Data a en effet particulièrement de quoi séduire.

Pour commencer, l’exploitation du Big Data permet aux Directeurs Financiers de prendre des décisions plus éclairées, étayées par des analyses issues de grands volumes de données. Il est bien fini le temps où l’on pouvait se  permettre de tâtonner en se fiant à l’expérience passée, ou à l’intuition. S’ils sont mis en place, les moyens techniques actuels permettent aujourd’hui aux Directeurs Financiers d’exploiter des masses de données sans délais pour en tirer les informations nécessaires à la prise de décisions aussi sensibles que la surveillance de la performance financière des activités, l’évolution du chiffre d’affaires, l’allocation des fonds propres, la gestion des investissements, la réduction des coûts….

L’association de données internes et publiques, structurées et non structurées, permet de procéder à des analyses prédictives et de monitorer au plus près l’évolution des indicateurs clés de pilotage de l’activité pour l’ensemble des portefeuilles d’activités, des entités opérationnelles, des classes d’actifs…. Résultat : les Directeurs Financiers des compagnies d’assurance peuvent obtenir des informations plus rapidement et de manière plus précise, en organisant de manière structurée l’exploitation du potentiel du Big Data.

L’accès à des informations plus pertinentes permet des prises de décision plus judicieuses – à savoir, des prises de décision basées sur des analyses fiables d‘un plus grand volume de données.

Cela nous amène au deuxième avantage du Big Data pour les Directeurs Financiers des compagnies d’assurance. Armés de ces informations fiables, ils consolident leur position stratégique au sein des équipes dirigeantes. Avec ces données exploitables en main, ils sont même prêts à franchir un nouveau cap, pour passer d’une fonction de collecte, contrôle et de restitution d’informations jusqu’ici essentiellement axée sur l’élaboration du budget, les prévisions et la mesure des performances, à une fonction plus proche des métiers et plus proactive.

Armés des données et des outils appropriés, les Directeurs Financiers des compagnies d’assurance gagnent en compréhension du fonctionnement et de la performance de l’entreprise. Avec le Big Data, l’accès à des masses de données exploitées de manière structurée et pertinente en fait de précieux partenaires, en mesure d’apporter un avis éclairé, de prodiguer des conseils et de partager leurs analyses, dans l’objectif d’identifier de nouveaux gisements de valeur, de les qualifier, et de contribuer aux décisions d’entreprise.

Pour découvrir les autres avantages que réserve l’exploitation du Big Data aux Directeurs Financiers des compagnies d’assurance, consultez mon prochain article.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *