Tout le monde, tout secteur confondu, a conscience de la valeur du Big data. Mais est-ce seulement une rumeur ? Une dernière étude a démontré que malgré un large investissement dans l’analytique, les assureurs ont du mal à trouver le Graal dans l’amas de données qu’ils collectent. Dans cette série de billets, j’aimerais essayer d’en déterminer les raisons et surtout essayer d’expliquer comment les exploiter de manière optimale.

Récupérer des données est aisé. Les utiliser à bon escient est la vraie difficulté.

Aujourd’hui, il semblerait que seule l’analytique puisse aider les assureurs à relever les nouveaux défis qui se présentent à eux. Un des principaux étant, pour tous, de répondre aux attentes d’un consommateur ultra-connecté. Pour faire de ces consommateurs des clients, les compagnies d’assurance doivent être en mesure de leurs offrir des services personnalisés et en multi-canal : en personne, en agence, en ligne, ou via le mobile, pour n’en citer que quelques-uns.

Quelques défis propres à l’assurance :

–    La menace que représentent les nouveaux entrants : soient des entreprises ne disposant pas d’expérience éprouvée de l’assurance mais qui maîtrisent les nouveaux modèles de services souhaités par ces nouveaux consommateurs ;
–    Des coûts marketing qui ont doublé depuis ces vingt dernières années sans nécessairement de retour sur investissement visible ;
–    Une réticence persistante à introduire de nouveaux modèles de prix et de produits pour offrir des services personnalisés à la demande ;
–    Des pertes continues dues aux fraudes à l’assurance. Des enquêtes indiquent qu’elles représentent près de 10 % des demandes d’indemnisation, et continuent à augmenter.

Il est évident que l’analytique pourra jouer un rôle important pour relever ces défis. Dans mon prochain billet, j’évoquerai quelques résultats de notre enquête expliquant pourquoi les assureurs n’obtiennent pas toujours ce qu’ils cherchent dans l’exploitation de ces données.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *