Après avoir décrit les étapes à suivre pour devenir un assureur digital, intéressons-nous de plus près au moteur de cette transformation complexe.

Comme je le soulignais précédemment, la conversion au numérique implique un changement radical : elle induit une véritable refonte du mode de fonctionnement de l’ensemble des activités d’une compagnie. Il apparaît donc judicieux d’adopter une gestion centralisée et de regrouper les compétences numériques en un même lieu pour un maximum d’efficacité. Cette organisation digitale centralisée – le centre d’excellence digital – offre quatre avantages majeurs.

  • Évolutivité pour un déploiement rapide et « réserve de capacité » pour faire face aux pics de demande (par exemple, lors du lancement d’un projet digital) comme aux activités courantes au quotidien.
  • Plate-forme favorisant la collaboration requise pour stimuler l’innovation, partager les meilleures pratiques et rester à la pointe des tendances technologiques.
  • Retour maximal sur investissement grâce à la mutualisation des coûts et des ressources et à une approche digitale cohérente (essentiellement basée sur un modèle de services partagés).
  • Optimisation de la gestion des talents, permettant d’attirer des profils très recherchés si nécessaire, et de la fidélisation grâce à l’intérêt des carrières proposées.
  • Le cloud n’est que l’une des technologies qui remodèle le secteur.

Pour en savoir plus, consultez les documents Cloud computing changes the game – A new era in insurance (format PDF ; ouverture dans une nouvelle fenêtre).

Dans une prochaine chronique, nous examinerons l’objectif ultime et verrons ce qui définit l’assureur digital.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *