Ubérisation, bien-être au travail, fin des tiers de confiance traditionnels, revalorisation de l’emploi local et nouvelles attentes : quels sont les leviers à activer pour capter et retenir cette cible mouvante en plein essor ?

Indépendants / Travailleurs non-salariés : une population aux profils variés, unie autour des mêmes besoins.

Sous l’impulsion du digital et d’une évolution du cadre réglementaire, ces dernières années ont été témoin de mutations sociologiques profondes du travail. Flexibilité du cadre de travail, équilibre de la vie professionnelle et personnelle – autant d’attributs qui séduisent à ce jour plus de 2,8 millions de travailleurs indépendants en France, soit plus de 12% de la population active. Mais sous la même étiquette se cachent des réalités professionnelles multiples – professions libérales, artisans-commerçants, startupers, freelance ou exploitants agricoles – et tout autant de profils économiques et socio-démographiques variés – millennials, jeunes seniors, provinciaux et citadins, … Ces « indépendants » multifacettes ont pourtant en commun les mêmes enjeux, garants de leur futur : maintenir leur activité, minimiser les risques de perturbation, rebondir en douceur sur les « aléas de la vie »… et protéger leurs proches. A titre d’exemple, contrairement au salarié qui demeure protégé par les accords de convention collective et par le régime de protection sociale général, l’indépendant ne bénéficie pas de chômage en cas de rupture d’activité. Il subit de plein fouet tout ralentissement ou pause.

  • +691 000 entreprises créées en 2018 (1)
  • ~53 000 défaillances (2)
  • 96% des défaillances liées aux entreprises individuelles (3)
    Sources : (1)Insee, (2) La banque de France, (3)Xerfi

Outre la prévention du risque et sa contingence pour maintenir son activité, le Pro a la nécessité de consacrer du temps pour la développer. Cela signifie qu’il doit concentrer ses efforts sur son cœur de métier. Plus impactant pour le Pro que pour le salarié, qui perçoit un salaire fixe quelle que soit la tâche professionnelle réalisée, cet irritant est renforcé par la complexité des produits d’assurance disponibles et la lourdeur des procédures.

A la conquête du marché du Pro : simplifier les offres et le parcours client

Le marché du Professionnel est un marché prometteur avec une cible appétente et pouvant être sensibilisée à différents univers de besoins assurantiels la couvrant tant sur sa sphère professionnelle que sur sa sphère privée. Aujourd’hui, nul doute que l’assureur doit rendre ses produits plus accessibles en diversifiant les canaux ; mais il doit aussi se doter d’outils d’aide à la vente et de simulateurs alimentés par les données captées et permettant de proposer de manière fluide et rapide une solution globale et pertinente à ce type de clientèle.

L’assureur doit ainsi repenser son offre en la simplifiant et en l’enrichissant, par exemple, de services vivants allant au-delà de la sphère assurantielle et permettant de faciliter le quotidien de son client. La digitalisation des parcours trop chronophages est également clé pour remédier à ces irritants.

Les assureurs doivent compléter leurs offres de services digitaux et connectés pour assurer accessibilité et flexibilité dans la prise en main, sur l’ensemble des besoins et de la chaîne de valeur :

  • Souscription & gestion 100% en ligne et co browsing
  • Modèles de tarification Santé & Prévoyance dynamiques supportés par des capteurs IoT
  • Offres “Mobilité” modulables selon les usages (usage privé/professionnel, covoiturage…)
  • Pocket-product

La digitalisation des parcours doit enfin se traduire par un effort de transparence et de personnalisation pour recréer une relation de confiance. L’assureur se positionne ainsi comme le partenaire de vie du Pro, avec une autonomie renforcée de ce dernier grâce à des parcours simplifiés et 100% en ligne et un apport de valeur au travers d’offres lisibles et de solutions pertinentes.

Nous vous donnons rendez-vous dans un prochain article sur la personnalisation et sur le développement de nouveaux produits.

Cet article a été co écrit avec : Wissem Hechi, Célia Djedir, Harmonie Reybaud, Adrien Perrin et Axel Boned