L’industrie de l’assurance vie a toujours eu tendance à être conservatrice — c’est ce que les clients souhaitaient de la part des personnes veillant sur leur avenir financier. Mais les temps ont changé et les assureurs doivent désormais réfléchir à ce qu’ils doivent faire pour rester pertinents et prospères.

Voici le premier d’une série de billets dans lesquels je partagerai les résultats des études d’Accenture Assurance 2020, réalisées à travers un éventail de marchés développés, ainsi que ma vision des performances nécessaires pour réaliser une croissance rentable dans les années à venir.

Les assureurs se sont rarement — voire jamais — retrouvés confrontés à une telle confluence de vents contraires. Taux d’intérêt bas, demande au ralenti, exigences-clients en hausse, réglementations contraignantes… Réunis, tous ces facteurs font comprendre clairement une chose : « Ce qui a fonctionné par le passé ne garantira pas le succès dans le futur » !

Affaiblie par des années de récession, l’industrie — au moins dans les marchés développés — recèle peu de perspectives d’amélioration. Le taux moyen annuel de croissance des primes échues, prévu jusqu’à 2020, est à peine de 1,9 %, alors que la moyenne des marges bénéficiaires est actuellement en dessous de 4 %. La France, de son côté, connaît une croissance de 3,9 % et 9,3 % de taux de rendement en capitaux propres.

Sur les 4 scenarios pris en compte par notre analyse, le second est sans doute le plus probable : notre croissance sera faible, dans un contexte de pression sur les prix, pourtant les clients souhaiteront toujours payer des primes pour une assurance qui répond à leurs besoins spécifiques.

Accenture Assurance 2020Le secteur de l’assurance, dans son ensemble, restera structurellement en croissance mais les acteurs devront adapter leur business model et leur modèle opérationnel pour retrouver les taux de croissance du passé et des taux de rendement supérieurs à 10%. Quelques acteurs y parviendront.
Dans mon prochain billet, j’explorerai les domaines-clés que les assureurs doivent investir, et j’évoquerai quelques stratégies à considérer pour rejoindre le rang des entreprises performantes.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *